Historique  2012

Juillet 2012, création de La nouvelle association de moyens Klésia

Le 4 juillet 2012

Les directeurs et les administrateurs (Mornay et D&0) se sont rĂ©unis en assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale Ă  la mutualitĂ©, afin d’officialiser et fĂŞter la crĂ©ation de la nouvelle association de moyens.

Grille RMMG 2012

RMMG 2012
45.8 KB
RMMG_2012.pdf

Pages

Entre 2009 et 2012, la grille RMMG est restée inchangée

Le 4 juillet 2012:

      CĂ´tĂ© direction 

Les directions des caisses de retraites Mornay et D&O

 ont invitĂ©s les administrateurs

des deux groupes

ainsi que plusieurs

Ă©minentes personnalitĂ©s

pour fĂŞter 

la naissance de la nouvelle

association de moyens  KlĂ©sia

à la mutualité et jusqu'au bout de la nuit.

 

                                                             C'est la teuf...

 5 juillet 2012 

Côté salariés

Tous les salariĂ©s dĂ©couvraient pour la première fois, Ă  l'entrĂ©e de leur site respectif et dans une taille gigantesque, le nouveau sigle de l'association de moyens KlĂ©sia.

 

Sur les bureaux les salariés ont pu trouver deux petits

 "cadeaux":

un bloc- note

et un stylo portant chacun

le sigle Klésia.

En supplĂ©ment: un petit livret de prĂ©sentation de la nouvelle association de moyens  KlĂ©sia.

 

                                                                    au taff...

Lors de cette mĂŞme journĂ©e,  la première rĂ©union de la Commission Entreprise Transitoire avait Ă©tĂ© fixĂ©e.
Ordre du jour : élection des secrétaires de cette commission.
Étaient prĂ©sents Ă  cette rĂ©union tous les Ă©lus (es)des CE  ex-Mornay et ex-D&O ainsi que tous les dĂ©lĂ©guĂ©s (es) syndicaux ex-Mornay et ex-D&O
Mais cette première réunion restera dans les annales du nouveau groupe et pour cause.
Notre directeur général pressenti a brillé par son absence ainsi que son DRH pressenti.
De ce fait, nous n'avions aucune confirmation sur la crĂ©ation de la nouvelle association de moyens ni mĂŞme le nom de son directeur gĂ©nĂ©ral, dĂ©sopilant ! 
C'est l'adjoint au DRH qui a présidé cette réunion .

Grille RMMG 2009

RMMG 2009
6.06 KB
RMMG_2009.pdf

CCN 

CCN Mise a jour au 21072011
1020 KB
CCN_Mise_a_jour_au_21072011.pdf

Accord de branche 

 


Accord de branche
519 KB
Accord_de_branche.pdf

Le 5 juillet 2012

         Au premier jour

Se tenait la première rĂ©union de la CET  "Commission Entreprise Transitoire  "


Étaient prĂ©sents Ă  cette rĂ©union: Tous les Ă©lus (es) des CE  et reprĂ©sentants (es)  aux deux  CE " ex-Mornay et ex-D&O"  ainsi que tous les dĂ©lĂ©guĂ©s (es) syndicaux ex-Mornay et ex-D&O.


Ordre du jour : Élection des secrĂ©taires de cette commission. 

Cette première rĂ©union restera dans les annales du nouveau groupe  KlĂ©sia:


 Notre directeur gĂ©nĂ©ral pressenti et son  DRH pressenti ont brillĂ© par leur absence,

sans doute les restes d'une nuit très agitée. (encadrement 4 juillet 2012)

 

C'était peut être trop demander à notre nouvelle direction de nous présenter, à cette première réunion, le nouveau groupe, son logo ainsi que l'équipe dirigeante.

 

Cette rĂ©union a donc dĂ©butĂ©  et nous n'avions aucune information sur la crĂ©ation  de la  nouvelle association de moyens ni mĂŞme le nom de son directeur gĂ©nĂ©ral:

.

                                   dĂ©sopilant ! ! !

 

C'est l'adjoint au DRH qui a prĂ©sidĂ© cette rĂ©union CET du 5 juillet 2012.    

Lors de cette mĂŞme journĂ©e,  la première rĂ©union de la Commission Entreprise Transitoire avait Ă©tĂ© fixĂ©e.
Ordre du jour : élection des secrétaires de cette commission.
Étaient prĂ©sents Ă  cette rĂ©union tous les Ă©lus (es)des CE  ex-Mornay et ex-D&O ainsi que tous les dĂ©lĂ©guĂ©s (es) syndicaux ex-Mornay et ex-D&O
Mais cette première réunion restera dans les annales du nouveau groupe et pour cause.
Notre directeur général pressenti a brillé par son absence ainsi que son DRH pressenti.
De ce fait, nous n'avions aucune confirmation sur la crĂ©ation de la nouvelle association de moyens ni mĂŞme le nom de son directeur gĂ©nĂ©ral, dĂ©sopilant ! 
C'est l'adjoint au DRH qui a présidé cette réunion .

17 juillet 2012

Nouvelle rĂ©union de la Commission Entreprise transitoire. 

 

Entre autre, un point important qui n'Ă©tait  pas Ă  l'ordre du jour mais que notre organisation Syndicale Solidaires CRAMP'OS a souhaitĂ© mettre en question diverse:

 

Les avenants aux contrats de travail que nos collègues venaient de recevoir.

 

En effet, plusieurs de nos collègues (60 salariĂ©s) ont reçu un avenant Ă  leur contrat de travail quelques jours seulement après la crĂ©ation de KlĂ©sia.

 

Il Ă©tait mentionnĂ© dans ces avenants une clause de mobilitĂ© "France MĂ©tropolitaine". Or, Ă  plusieurs reprises, les directions Mornay  et  D&O s'Ă©taient engagĂ©es Ă  ce qu'aucune mobilitĂ©  forcĂ©e ne soit  mise en place après l’absorption des groupes.

 

Toutes les organisations syndicales ont protesté contre cette pratique. Toutes

souhaitaient le retrait de la clause de mobilité sur les avenants aux contrats de travail.

 

Solidaires CRAMP'OS  ne s'est pas contentĂ© d'introduire le sujet en question diverse, non, nous sommes restĂ©s jusqu'Ă  la fin de la sĂ©ance afin d'obtenir de la direction une modification de cet avenant  "sans clause de mobilitĂ©".

 

 

C'est Ă  19h que la direction a annoncĂ© qu'elle allait faire parvenir Ă  chaque salariĂ© concernĂ© un nouveau courrier sans clause de mobilitĂ©. 

peuvent consulter les procès verbaux de la CET.
Entre autre un point qui n'était certes pas à l'ordre du jour, mais que notre organisation Syndicale Solidaires CRAMP'OS a souhaité mettre en question diverses.
- Les avenants aux contrats de travail que nos collègues venaient de recevoir.
En effet plusieurs de nos collègues 60 salariés ont reçus un avenant à leur contrat quelques jours après la création de Klésia dans ces avenants il était mentionné une clause de mobilité "France Métropolitain" or, à plusieurs reprises les directions Mornay D&O s'étaient engagées à ce qu'aucune mobilité forcée soit mise en place part la nouvelle direction.
Nous ne nous sommes pas contenté d'introduire le sujet, nous sommes restés jusqu'à la fin de la séance, afin d'obtenir de la direction l'envoie d'un autre courrier sans clause de mobilité.
C'est à 19h que la direction c'est engagé à faire parvenir à chaque salarié concerné un nouveau courrier sans clause de mobilité.
Lors de cette mĂŞme journĂ©e,  la première rĂ©union de la Commission Entreprise Transitoire avait Ă©tĂ© fixĂ©e.
Ordre du jour : élection des secrétaires de cette commission.
Étaient prĂ©sents Ă  cette rĂ©union tous les Ă©lus (es)des CE  ex-Mornay et ex-D&O ainsi que tous les dĂ©lĂ©guĂ©s (es) syndicaux ex-Mornay et ex-D&O
Mais cette première réunion restera dans les annales du nouveau groupe et pour cause.
Notre directeur général pressenti a brillé par son absence ainsi que son DRH pressenti.
De ce fait, nous n'avions aucune confirmation sur la crĂ©ation de la nouvelle association de moyens ni mĂŞme le nom de son directeur gĂ©nĂ©ral, dĂ©sopilant ! 
C'est l'adjoint au DRH qui a présidé cette réunion .

Jugement du 6mars 2012

IRP

 3 juillet 2012

Un accord "IRP" entre les directions (Mornay  et D&O) et toutes les Organisations Syndicales a Ă©tĂ© signĂ©,                             le 3 juillet 2012. 

Les mandats des Ă©lus des associations de moyens (Mornay  et D&O) sont provisoirement transfĂ©rĂ©s jusqu'aux prochaines Ă©lections.

Jugement 6 mars 2012
408 KB
Jugement_6_mars_2012.pdf

Téléchargez le jeu

JEUX 3 Vierge 1
846 KB
JEUX_3_Vierge_1_.pdf

18 juillet 2012


Echos

"les avenants"

 .

Vu l'importance 

 du sujet 

Solidaires CRAMP'OS

a souhaité mettre ce sujet en question diverse, de la CET

du 17 juillet 2012.

 

En effet nous avions entendu les Ă©chos dans les couloirs concernant les modifications des contrats de travail...

 

Environ 60 de nos collègues ont reçu ces avenants, avec entre autre une clause de mobilitĂ©  sur toute la France.  

Nous avons demandĂ© Ă  notre direction si elle n'avait  pas  omis de mettre une clause Ă  ses engagements.

 ??

Pour rappel, la direction s'Ă©tait engagĂ©e face aux reprĂ©sentants du personnel Ă  ne pas mettre en place de mobilitĂ© forcĂ©e...

Nous avons demandé le retrait de ces avenants.

Téléchargez la solution

Solution
32.1 KB
solution.pdf

Le 5 juillet 2012

    Concernant

    les salariĂ©s 

 

Tous les salariĂ©s des  associations de Moyens (Mornay et D&0)  sont transfĂ©rĂ©s dans la nouvelle association de moyen " KlĂ©sia" .

DĂ©claration au CE 

DĂ©claration

des Ă©lus

Solidaires CRAMP'OS

au C E  

du 20 décembre 2012

 

 


SGA ou pas SGA ?

Alors que le dossier de rapprochement soumis aux élus prévoyait, pour la partie Prévoyance, une SGA (Société de Groupe d’Assurance), dont la création devait être soumise à l’ACP (Autorité de Contrôle Prudentiel), c’est finalement (?) la forme du GPP (Groupement Paritaire de Prévoyance) qui a été « préférée » …

« La FMP (Fédération Mutualiste Parisienne, union de plus de 130 mutuelles relevant du code de la Mutualité) est de fait adhérente (?) à l’association de moyens Klésia » mais la structure combinante n’est pas encore définie … »
.
Sur ces deux derniers Ă©lĂ©ments, la Direction reconnaĂ®t qu’elle doit aux Ă©lus une information … 
..
Mais que peut-on lire sur le site de la FMP Ă  la date du 10 juillet 2012 ?
« Le partenariat du groupe Klésia avec la FMP a été matérialisé le 4 juillet dernier par l'entrée de la FMP dans les instances du nouveau groupe : une association sommitale, une association de moyens puis, à la rentrée, une structure assurant la solidarité financière des différentes parties prenantes, similaire à une SGAM (Société de Groupe d'Assurances Mutuelles). »
.
Contrairement Ă  ce qu’affirme la Direction, la structure combinante serait donc d'ores et dĂ©jĂ  dĂ©finie … qui plus est ce serait bien une SGA ! 
.
Rappelons que l’information du ComitĂ© d’Entreprise (et de la Commission d’Entreprise Transitoire) doit ĂŞtre loyale et complète … 
Declararion 20 12 2012 V2
16 KB
Declararion_20_12_2012_V2.pdf

31 juillet 2012

           La CET

      existe-t-elle …                  en droit ?

 

La CET de Klésia (Commission d’Entreprise Transitoire,

« avatar » des ComitĂ©s d’Entreprise) s'est rĂ©unie en session extraordinaire le 31 juillet 2012, avec  Ă  l’ordre du jour les points: « information complĂ©mentaire sur l’évolution de la charge de liquidation en 2012 » et « information sur la crĂ©ation de KlĂ©sia » (il serait temps). Elle a rendu deux dĂ©libĂ©rations se terminant selon la formule consacrĂ©e : « Mandat est donnĂ© [Ă  la secrĂ©taire] afin de mettre en Ĺ“uvre les prĂ©sentes dĂ©libĂ©rations en saisissant toutes administrations ou toutes juridictions, y compris pĂ©nales, et en exerçant toutes voies de recours … »

 

Le DRH et son Adjoint responsable des relations sociales ont alors informé les élus présents qu’il existait un doute sur la personnalité juridique de la CET et donc sur sa capacité à ester en justice.
.
1) Lors de la réunion de la CET du 17 juillet 2012, deux délibérations comportant la même formule n’avaient pas appelé à de tels commentaires de la part de la Direction.
.
2) La CET pourrait être informée et consultée (et elle l’est) mais n’aurait à sa disposition aucun recours !
.
3) Il existerait un vide juridique d’au moins 4 mois à compter du 4 juillet 2012 durant lequel l’employeur pourrait prendre et mettre en œuvre toute décision sans que les représentants du personnel ne puissent s’y opposer !
.
Serait-ce une menace à peine voilée pour les élus d’aller jusqu’au bout de leurs délibérations et de poursuivre la Direction en justice ?
.
Pourtant il existe un « Accord sur le fonctionnement transitoire des Instances Représentatives du Personnel suite au rapprochement des groupes Mornay et D&O » signé le 3 juillet 2012 dont l’article 6 concerne la création d’une instance transitoire ad hoc. (Rappelons que cette locution signifie « adéquate, appropriée, apte »)
« Les parties au prĂ©sent accord conviennent de crĂ©er … une instance ad hoc dĂ©nommĂ©e Commission d’Entreprise Transitoire, qui comprendra les Ă©lus actuels des 2 ComitĂ©s d’Entreprise des groupes D&O et Mornay, dont les mandats auront Ă©tĂ© prorogĂ©s … Jusqu’aux prochaines Ă©lections professionnelles, et Ă  dĂ©faut jusqu’au 31 dĂ©cembre 2012, cette instance ad hoc se substituera aux ComitĂ©s d’Entreprise Mornay et D&O pour assumer les attributions d’ordre Ă©conomique prĂ©cĂ©demment dĂ©volues Ă  ces derniers.
..
Cette instance ad hoc pourra donc être valablement informée et consultée sur les projets de la Direction concernant notamment la marche générale de l’entreprise. »
.
La Direction aurait-elle proposé à la signature aux Organisations Syndicales un accord qui contiendrait une disposition contraire à la loi, ou moins favorable, par la création d’une instance « fantôme » (pour ne pas dire fantoche) ?
.
II / Klésia existe-t-il / elle ? (puisque le genre de cette nouvelle entité est aussi mystérieux que le sexe des anges).
.
Alors que le DRH et son Adjoint évoquent la création de Klésia le 4 juillet 2012 comme « un événement très formel » …
.
1) Au 15 juillet, il n’y avait pas de compte bancaire ouvert au nom de Klésia …
.
2) Au 26 juillet, Klésia ne possédait pas de n°SIRET (cf votre dernier Bulletin de Salaire, dont le n° SIRET est une des mentions obligatoires), alors qu’il existait un n° provisoire début juillet …
.
3) Alors que le siège social est officiellement 5 à 9 rue Van Gogh 75012 Paris, la Direction Générale a ses « quartiers » à Montreuil et un mouvement important de directeurs est prévu le 10 août de la Tour « Gare de Lyon » vers Montreuil …
.
De plus, c’est l’adresse de Charonne qui est indiquée sur les bulletins de salaire du mois de juillet des ex-D&O...

25 juillet 2012

Nous apprenons aujourd'hui; 25 juillet 2012, que deux de nos collègues sont menacés de licenciement.

Les directions ex-D&O et ex- Mornay se sont pourtant engagĂ©es devant les IRP : 

      Aucun

Licenciement

Doit-on comprendre
  que les promesses qui ont Ă©tĂ© faites par les directions
n'engageaient
que ceux qui  y croyaient ?

Les organisations syndicales Klésia CGT, CFDT, FO, CFTC et Solidaires CRAMP'OS
appellent tous les salariés du nouveau groupe à signer la Pétition.
La Pétition demande l'arrêt immédiat des procédures de licenciement en cours.
 Elle est disponible auprès de vos dĂ©lĂ©guĂ©s (es).

Nos collègues commerciaux, un ex-D&O et un ex -Mornay,
sont donc les premières victimes du rapprochement.

Nous rappelons Ă  la direction qu'elle doit respecter ses engagements:
Aucun Licenciement !

 Le 20 juillet  2012

                 RĂ©union CET 

Les Organisations Syndicales ont sollicitĂ© une rĂ©union extraordinaire auprès de la direction, afin d'avoir des prĂ©cisions sur :

 

- le nouveau groupe KlĂ©sia.

 

- la réorganisation de plusieurs services.

 

Cette rĂ©union"CET"  

est prĂ©vue pour  

le 31 juillet 2012.

Le 31 juillet 2012

          RĂ©union de la CET

Il est prévu que le même jour se tiennent

deux CET extraordinaires avec deux points Ă  l'ordre du jour:

 

-Demande d'information sur les réorganisations et les modifications de l'organisation du travail en cours de mise en oeuvre ou déjà mises en oeuvre dans le nouveau groupe Klésia.

 

-Délibération de la CET.

Interlocuteurs

 

La liste de nos interlocuteurs DRH  nous a Ă©tĂ© transmise le vendredi 13 juillet 2012 Ă  19h, dans le cadre du CET du 17 juillet 2012.

Le 11 septembre 2012

                 Compte Ă  rebours

Le changement pour nous ,

 c'est le 5 octobre !

 (dans moins de 3 semaines)

VoilĂ  maintenant plus de deux mois que l’accord d’anticipation de transposition  a Ă©tĂ© signĂ©: une première fois le 24 mai 2012, puis re-signĂ© le 5 juillet 2012 et il sera re-re-signé…

 

Solidaires CRAMP’OS n’a pas été signataire de cet accord,

ni le 24 mai ni le 5 juillet 

 (voir le communiquĂ© du 12 juillet 2012 )

 

Quelles sont les réelles intentions

de la direction ?


Nous faire perdre notre temps ?    

DĂ©courager les salariĂ©s ?  

 

Ou, comme elle nous le dit  depuis plusieurs mois,

"réussir ensemble" !

 

Voilà ce que nous observons après plusieurs tentatives de déstabilisation :

" les avenants aux contrats de travail avec des clauses  de mobilitĂ©, les licenciements chez les cadres, les rĂ©organisations sauvages dans les services, l'annonce sur la politique  salariales (sans ouverture de  nĂ©gociations) , etc."

 

 La direction n’a toujours pas pris le temps d' informer les salariĂ©s

de ce qui allait changer pour eux le 5 octobre 2012 !

 

L'accord d'anticipation de transposition prĂ©voit que le 5 octobre,  tous les salariĂ©s KlĂ©sia bĂ©nĂ©ficient de la la CCE Mornay de ces accords, avantages et de deux petits malheureux avantages D&O (qui ne coĂ»tent rien Ă  l'employeur).  

 

Pour les salariĂ©s EX Mornay, dès le 5 octobre 2012, ils auront la possibilitĂ© de dĂ©jeuner (s'ils le souhaitent) en 30 minutes minimum au lieu de 45 minutes minimum et de quitter leurs postes de travail (s'ils le souhaitent) Ă  15h30 le dernier jour de la semaine. Pour le reste pas de changement.

 

Pour les salariés EX D&O,

Ce n'est pas un changement,

c'est un bouleversement 

 qui va s'opĂ©rer le 5 octobre !

 

Force est de constater que communiquer sur ce sujet

est loin d'ĂŞtre une prioritĂ© pour la direction. 

 

Ce qui va changer:

"les plages horaires, les crĂ©dits d'heures, la prise des RTT, les congĂ©s, les options,  etc".

 

Toute la culture "temps de travail" de D&O partira en fumée

le 5 octobre 2012 ,  

tout comme les promesses du 14ème mois de salaire

 dĂ©jĂ  rĂ©duites en cendres ! 

 

Certes, au fil du temps (depuis 2005) chez D&O,  nous avons perdu de nombreux avantages! 

Devons-nous pour autant jeter toute l'eau du bain ? 


Alors que nous ne sommes pas signataires de cet accord, nous persistons Ă  poser les questions suivantes Ă  notre direction:

 

" Les salariĂ©s pourront-ils jouir, après le 5 octobre 2012 et au moins jusqu’au 31 dĂ©cembre 2012, de leurs droits acquis (temps de travail)  tout au long de l’annĂ©e  2012 ? Comment la direction va t-elle organiser ces modifications ? " 

 

La direction n'a toujours pas

apporté de réponse

 A la loupe 

Le 15 septembre 2012

 

Accord d'anticipation de transposition

rĂ©gissant le statut des salariĂ©s 

 

Cet accord a Ă©tĂ© signĂ© une première fois  le 24 mai 2012 entre les syndicats Mornay / D&O  et les directions Mornay/ D&O, (Solidaires  CRAMP'OS n'Ă©tait pas signataires). Il s'avère que cet accord n'est pas considĂ©rĂ© comme Ă©tant lĂ©gal, (1 seul syndicat signataire chez D&O qui reprĂ©sentait 13,7 %). 

 

Le 3 juillet, un accord sur le fonctionnement transitoire des instances reprĂ©sentatives du personnel est signĂ© par tous les syndicats (transfert des mandats et fonctionnement de l'instance  CET).

 

Le 5 juillet 2012, l'accord d'anticipation de transpositions régissant le statut des salariés est re - signé mais cette fois par les syndicats dont les mandats ont été transférés dans le nouveau groupe.

 

Un seul syndicat reprĂ©sentatif au sein du nouveau groupe (accord IRP)  n’est pas signataire de cet accord, (Solidaires  CRAMP'OS).  

 

C'est cet accord qui rĂ©gira le statut de tous les salariĂ©s du nouveau groupe le 5 octobre 2012 (fin des 3 mois de prĂ©avis) .

 

Il y a quelques jours, la direction a envoyé un mail aux ex-salariés Mornay, afin de les informer de ce qui allait changer pour eux le 5 octobre (Minimum de 30 minutes pour déjeuner et départ possible le dernier jour de la semaine à 15h30).

 

Vendredi 14 septembre, il circulait dans toute l'entreprise un prototype de lettre qui devrait ĂŞtre envoyĂ© aux ex-salariĂ©s D&O annonçant les modifications qui vont s'opĂ©rer le 5 octobre 2012 .  

La direction nous a informĂ© que ce prototype n'Ă©tait pas correct (quelques coquilles s'y sont glissĂ©es) et que ce document avait Ă©tĂ© corrigĂ© . Ce nouveau courrier devrait donc ĂŞtre expĂ©diĂ© dĂ©but de semaine prochaine aux ex-salariĂ©s D&0.   

 

MĂŞme corrigĂ©, ce courrier annonce le bouleversement qui va s'opĂ©rer le 5 octobre 2012 pour les ex-salariĂ©s D&O . C'est loin d'ĂŞtre rĂ©jouissant .

 

Une rĂ©union du personnel est prĂ©vue la semaine prochaine. 


Le 19 septembre 2012

             Le 19 septembre 2012

 

                 La colère monte

          sur Charonne et Montreuil

 

Des réunions d'information du personnel sont organisées cette semaine

sur les sites de Charonne et Montreuil, le 18 septembre et le 20 septembre 2012.

 

Les salariĂ©s issus de D&O on le sentiment d'avoir Ă©tĂ© oubliĂ©s.  Mais, pour l'heure c'est la voix de ces salariĂ©s qui se fait entendre, et ils sont en colère !!!

 

 En effet, la signature le 5 juillet d'un accord d'anticipation de transposition qui prĂ©serve la CCE, tous les accords, les  avantages et usages  des ex-salariĂ©s Mornay  (cela,  nous le reconnaissons tous, c'est une très bonne chose) cet accord pose nĂ©anmoins un Ă©norme problème aux  SalariĂ©s issus de D&O....

 

En effet, cet accord, a un goĂ»t âpre pour eux, car il laisse sur le carreau toutes les particularitĂ©s D&O. Cela concerne entre autre la souplesse dans libertĂ© d'organiser son temps de travail : 

1) en les congĂ©s payĂ©s,  

2) RTT,  

3) crédit d'heure.

 

La direction n'a pas pris en compte les risques psychologiques que ce bouleversement va engendrer pour chacun de ces salariés et leurs familles.

 

De plus,  tous les salariĂ©s KlĂ©sia dont ceux issus de "Mornay"  auraient pu  bĂ©nĂ©ficier de ces avantages  le 5 octobre 2012...

 

Même s'ils ne remettent pas en cause leurs signatures (Solidaires CRAMP'OS n'est pas signataire), plusieurs syndicats réclament aujourd'hui l'ouverture des négociations....

 

Des nĂ©gociations qui s’engageraient quand ?


Nous l'avons  tous constatĂ©, depuis plusieurs mois la direction impose sa Loi....Et Pour le moment elle se braque sur cette question et ne souhaite pas modifier l'accord du 5 juillet.

20 septembre 2012


Suite aux réunions d'information du personnel

les 18 et 20 septembre 2012 sur Charonne et Montreuil.

 

Les organisations syndicales entendent la colère des salariĂ©s issus de D&O.  

Elles ont pris la dĂ©cision de se rĂ©unir le 21 septembre 2012.

 Afin de dĂ©terminer un plan d'action .

 Nous vous tiendrons informĂ©.

21 septembre 2012

 

Lors de la  rĂ©union  rassemblant cinq syndicats KlĂ©sia sur six (solidaires CRAMP'OS Ă©tait prĂ©sent), nous avons Ă©voquĂ©  la politique dĂ©sastreuse menĂ©e par la direction  depuis la crĂ©ation du groupe le 4 juillet 2012, ainsi que les nombreux problèmes que les salariĂ©s subissent, ou vont subir dès le 5 octobre 2012, il a aussi Ă©tĂ© Ă©voquĂ© les propositions indĂ©centes  de la direction sur la protection des salariĂ©s (santĂ© prĂ©voyance).

 

Aux diverses demandent des syndicats Ă  ouvrir les nĂ©gociations, la direction reste sourde  et nous ne parlerons pas de la politique de la chaise vide du directeur gĂ©nĂ©ral...   

 

Devant cette obstination, les cinq syndicats présents à cette réunion, se sont mis d'accord.

Ils  appellent  l'ensemble des salariĂ©s du groupe, 


    Ă  dĂ©brayer le mardi 25 septembre 2012.

 

Les informations  concernant l'organisation

vont être affichées sur les panneaux syndicaux.

24 septembre 2012

          Visite surprise

A 14h30, se tenait une rĂ©union CHSCT Ă  Charonne 2Ă©me sous sol. Après avoir traitĂ© plusieurs sujets, survient,  un Ă©vènement que nous n'avions jamais vu auparavant.

 

Notre directeur gĂ©nĂ©ral  nous rendait une visite surprise... (comme ça naturellement) !

Au bout d'un moment, il a enfin dĂ©voilĂ© le but de cette visite, qui Ă©tait Ă©videmment l'appel  des syndicats Ă  la grève pour le lendemain...


 Il nous a donnĂ© sa vision des choses concernant les IRP et les difficultĂ©s que les salariĂ©s rencontraient.

Nous lui avons fait comprendre que deux Ă©tages au -dessus c'Ă©tait une  vĂ©ritable bouilloire qui allait exploser si les nĂ©gociations n'Ă©taient pas engagĂ©es concernant le temps de travail qui devait ĂŞtre mis en place le 5 octobre pour les salariĂ©s issus de D&O et qui allait  d'un coup  bouleverser la vie familiale et professionnelle de plus de 800 personnes et qu'il en Ă©tait le responsable.

 

il a proposé de rencontrer les syndicats jeudi 27 septembre 2012 et que nous discuterions de tous les sujets.

Cette intimidation n'a produit aucun effet.

 25 septembre 2012

      Grève du 25 septembre 2012

Dès le matin, sur le site de Charonne les syndicats ont appelé les salariés à une AG extraordinaire à 13 h.

C'est Ă  14h que  nous avons tous convergĂ© en direction de Montreuil, dans le mĂŞme temps les salariĂ©s de la tour et de Vincennes convergeaient eux aussi vers Montreuil.  

 

ArrivĂ© sur le site les (400 salariĂ©s grĂ©vistes) KlĂ©sia ont constatĂ© la prĂ©sence de plusieurs vigiles leur interdisant l'entrĂ©e de  l'entreprise, c'est donc sur les trottoirs rue Denise Buisson que nous avons manifestĂ© notre colère et nos revendications.

 

Les syndicats accompagnĂ©s des salariĂ©s souhaitaient rencontrer les administrateurs du groupe qui siĂ©geaient Ă  Montreuil ce jour-lĂ .

 

La direction gĂ©nĂ©rale acceptait de recevoir une dĂ©lĂ©gation syndicale.  Nous lui avons signifiĂ© que nous souhaitions avoir un entretien avec les administrateurs du groupe, Ă©tant donnĂ© que depuis plusieurs mois  le directeur gĂ©nĂ©ral refusait le dialogue (social). 

 

Au final,  toutes les Organisations Syndicales ont Ă©tĂ© reçues par Messieurs : le prĂ©sident et vice prĂ©sident de la sommitale, ainsi que le directeur gĂ©nĂ©ral, le directeur des ressources humaines et l'adjoint au directeur des ressources humaines.  

 

Nous avons portĂ© nos revendications et tĂ©moigner des difficultĂ©s que rencontraient les salariĂ©s.  

 

D'après le directeur général, il fallait accepter une co-responsabilité de la situation, qu'il souhaitait une autre organisation de la CET , (moins de temps parole moins de questions à l'ordre du jour et moins de délibérations). IL a confirmé la rencontre avec les syndicats le 27 septembre 2012.

 

Le président de la sommitale pense que la situation allait s'arranger, qu'il était normal de rencontrer des difficultés après une fusion, qu'il ne pensait pas que notre directeur général était fermé au dialogue social.

Le vice président a rappelé les difficultés que les administrateurs avaient rencontrées pour maintenir les droits acquis lors de la consultation des CA il y a plus d'un an.
Il a aussi prĂ©cisĂ© que seul le rapport de force rĂ©pondrait Ă  certaines de nos revendications et que si nous n'obtenions pas de rĂ©ponses il nous conseillait de revenir. 

 

Le président de la sommitale pense que la situation allait s'arranger, qu'il était normal de rencontrer des difficultés après une fusion, qu'il ne pensait pas que notre directeur général était fermé au dialogue social.
Le vice président a rappelé les difficultés que les administrateurs avaient rencontrées pour maintenir les droits acquis lors de la consultation des CA il y a plus d'un an.
Il a aussi prĂ©cisĂ© que seul le rapport de force rĂ©pondrait Ă  certaines de nos revendications et que si nous n'obtenions pas de rĂ©ponses il nous conseillait de revenir. 

Le vice prĂ©sident a rappelĂ© les difficultĂ©s que les administrateurs avaient rencontrĂ©es pour maintenir les droits acquis pour le personnel  lors de la consultation des CA il y a plus d'un an. Il a aussi prĂ©cisĂ© que seul le rapport de force rĂ©pondrait Ă  certaines de nos revendications et que si nous n'obtenions pas de rĂ©ponses aujourd'hui, il nous conseillait de revenir :o) 

 

Rendez-vous est pris pour le 27 septembre 2012.

 

(A lire aussi le communiqué page info CRAMP'OS)

 

 Environs 400 grĂ©vistes sur les sites de  Montreuil, Vincennes, la tour , environs 100 grĂ©vistes sur  le site de Lyon. (nous n'avons pas les chiffres des autres sites).

26 septembre 2012

Salariés Klésia en grève

      Vous avez fait du bruit....

 On vous a entendu !

 

Quelle que soit la suite que la direction donnera à la réception de la délégation de grévistes (Rendez-vous est pris pour jeudi), il est certain que cette journée d'action

à l'échelle Klésia n'aura pas été vaine.

Sans vous, nous n'aurions pas obtenu ce rendez vous.


Nous remercions les salariés des sites ex-Mornay venus nous rejoindre à Montreuil ainsi que ceux de provinces en grève sur leurs sites respectifs.


Comme nous l'a dit le vice président de la sommitale,

c'est le rapport de force qui va nous permettre de préserver nos acquis.

27 septembre 2012

 

La direction dĂ©clare vouloir reprendre le dialogue social...(Nous aurions dit "entamĂ©"),   elle se dit prĂŞte Ă  Ă©tudier les possibilitĂ©s d'amĂ©liorer la situation, notamment sur le volet ARTT des salariĂ©s issus de D&O.

 

En ce qui concerne les crĂ©dits d'heures, les RTT et l’amplitude des horaires des sites Charonne et Montreuil, la direction serait prĂŞte Ă  prolonger  l'amĂ©nagement actuel  pour les ex-D&O, et elle s'engagerait  Ă  nous prĂ©senter  un projet "temps de travail"  en 2013 pour l'ensemble des salariĂ©s KlĂ©sia. 

 

Les trois jours de fermeture RTT direction "NAO D&O 2012"  feront partie du paquet et resteraient fermĂ©s ! 

 

Pour le choix des options les salariés devront répondre avant le 15 octobre 2012.

En ce qui concerne le manque d'information sur  les rĂ©organisations sauvages dans les services.

 

La direction s'engagerait Ă  transmettre  au CE les dossiers complets.  

 

En contrepartie la direction demande des prĂ©s-requis !!!  

une remise à plat des méthodes de fonctionnement du CE ...


Les Organisations Syndicales doivent donner leur avis Lundi 1er octobre 2012. 


Intersyndicale Partielle

Le 1 er octobre 2012 

 

Les syndicats issus de Mornay se sont rĂ©unis Ă  la Tour.  

Toutes les organisations syndicales KlĂ©sia, ont Ă©tĂ© invitĂ©es sauf :

 

"Solidaires CRAMP'OS".

N 'y aurait-il pas lĂ  de la surenchère...  au niveau du non dialogue social Ă  KlĂ©sia ? 


 Et l'Ă©chĂ©ance Ă©lectorale n'en serait-elle pas la cause ?

 Suite au mouvement de grève 

 Mardi 2 octobre 2012

 

Des rĂ©unions d'information du personnel sont programmĂ©es ce jour,

Ă  Charonne le Matin ,

 Montreuil l'après midi,

Vincennes et la tour "gare de Lyon".

 RĂ©unions d'information du personnel 

Mardi 2 octobre 2012

 

La première rĂ©union se dĂ©roule pour les salariĂ©s (es) issus de D&O Ă  Charonne,  dans une salle comble, mais trois fois trop petite.... Les salariĂ©s (es) compressĂ©s (es),  ont une fois de plus manifestĂ© leur colère, avec le sentiment amer de ne pas avoir Ă©tĂ© entendu ou si peu le 25 septembre 2012 ! 

 

Les délégués syndicaux, n'ont pas tous la même analyse de la situation, Pour certain, les propositions du DG le 27 septembre sont une avancée... ou une légère avancée....

 

Nous, nous estimons que nous n'avons pas avancĂ© d'un iota, qu'il n'y a pas de rĂ©ponse concrète au mouvement de grève du 25 septembre 2012. Quant Ă   l'ultimatum proposĂ©  deux jours après le mouvement de grève aux reprĂ©sentants syndicaux, nous estimons cette proposition tout simplement inacceptable. 

 

Les salariĂ©s (es) ont une inquiĂ©tude ! Doivent-ils  apporter une rĂ©ponse au courrier erronĂ© de la direction avant le 15 octobre 2012 ? 

 

Le bilan de la première rĂ©union de ce jour, est  de toute Ă©vidence que la situation reste inacceptable  pour les salariĂ©s issus de D&O ! 

 

La majoritĂ© des salariĂ©s ont donc  souhaitĂ©, que les dĂ©lĂ©guĂ©s syndicaux adresse au DG une nouvelle demande de rĂ©-rĂ©-rĂ©-....ouverture de nĂ©gociations.

 

L'après- midi sur Montreuil, le constat et sans appel, mĂŞme colère,  mĂŞme dĂ©termination et  toujours cette question rĂ©currente "la rĂ©ponse au courrier de la direction".

 

Nous vous suggĂ©rons d'attendre la suite des Ă©vènements. En effet, le fait de rĂ©pondre ou pas dans l'immĂ©diat Ă  ce courrier est liĂ© Ă  la suite que nous  allons  apporter au mouvement.

 

Si, la direction répond à la demande des OS, les courriers seront caducs.

De toute façon, la direction doit apporter une rĂ©ponse Ă  cette question, car,nous avons constatĂ© que ces courriers Ă©taient :

1) erronĂ©s 

2) incomplets.


Lors de ces rĂ©unions il Ă©merge, une question qui demeure dĂ©terminante. Les syndicats issus de D&O,  ont-ils la mĂŞme position que ceux issus de Mornay  sur  de l'amĂ©nagement

de l' ARTT ?

 

C'est bien dans un premier temps à cette question qu'il va falloir répondre clairement....


Suite Ă  ces rĂ©unions d'information du personnel,  les syndicats issus de D&O se sont rĂ©unis en  intersyndicale partielle, ils  ont ensemble  rĂ©digĂ© une lettre  qui sera proposĂ©e aux dĂ©lĂ©guĂ©s issus de Mornay, qui porte sur une demande d'ouverture des nĂ©gociations immĂ©diate.

 

A suivre...

ous l'avons observé tous les syndicats issus de D&O veulent en découdre...

           

Jeudi 4 octobre 2012

 

Lors des dernières rĂ©unions d'information du personnel des sites de Charonne et Montreuil, les salariĂ©s ont fixĂ© aux dĂ©lĂ©guĂ©s syndicaux  prĂ©sents un objectif :


"Adresser un courrier Ă  l'employeur afin de lui demander

l'ouverture immédiate des négociations".

A ce jour, il semblerait que plusieurs Organisations Syndicales,

Baissent ...... heu ! Les bras.

 ils ne peuvent pas, ou ne souhaitent plus atteindre l'objectif fixĂ© par les salariĂ©s !


Nous attendons demain, afin de connaĂ®tre 

la position d'une organisation syndicale.

a suivre...

Lettre morte  ;o(

DĂ©roulement....

Mardi 2 octobre 2012

Cinq syndicats  issus de D&O : CFDT, FO, CGT, CGC-CFE et Solidaires se sont engagĂ©s  devant vous  le 2 octobre 2012 ! A adresser Ă  la direction une lettre commune demandant  l'ouverture immĂ©diate  des nĂ©gociations  concernant "ARTT". Pour rappel,  (Ă  la demande des salariĂ©s, avant une nouvelle mobilisation) !


Toujours devant vous, les DS  Solidaires CRAMP'OS, ont soulevĂ© un point important, sur le fait que tous les DS issus de D&O avaient  Ă  ce moment- lĂ , une position  commune.  Mais, qu'il nous fallait maintenant, consulter les DS issus de Mornay : "CFDT, FO, CGT, CGC-CFE" afin de connaĂ®tre leurs positions.

.

Tous les syndicats  issus de D&O : "CFDT, FO, CGT, CGC-CFE" ont affirmĂ© qu'il n'y avait pas de souci chez eux... 

.

Le mardi soir 2 octobre 2012, 

Les syndicats :  FO, CGT, CGC-CFE et Solidaires, se rĂ©unissent Ă  la demande de la CFDT et rĂ©digent ensemble une lettre qu'ils soumettent  aux syndicats issus de Mornay.

.

Mercredi 3 octobre 2012

La CFDT KlĂ©sia, dĂ©clare,  ne plus vouloir participer Ă  cette lettre.

.

Jeudi 4 octobre 2012 

La CGT issus de Mornay déclare, ne pas vouloir participer à cette lettre.

.

Vendredi 5 octobre 2012:

.

Le matin,

Le DSC  FO issus de D&O dĂ©clare : " ne pas vouloir Ă©crire cette lettre avec Solidaires"nous verrons le mĂ©chant prĂ©texte plus loin..     

.

Lors de la réunion "protocole électoral".

Le DSC FO dĂ©clare en fin de rĂ©union Ă  la direction,  vouloir remettre une lettre demandant l'ouverture des nĂ©gociations "ARTT" ! RĂ©ponse verbale et ferme de la direction : "la direction n'ouvrira pas de nĂ©gociations avant 2013". 

.

L'après-midi,

 

Les syndicats FO klĂ©sia et CGT issus de D&O, diffusent une lettre commune (sans Solidaires CRAMP'OS ! Mais, ce n'est pas de notre fait) adressĂ©e au DG (pour rappel, cette lettre a Ă©tĂ© rĂ©digĂ©e mardi soir, par les DS :  FO, CGT, CGC-CFE et Solidaires issus de D &O.) 

.

Cette lettre que nous avions  tous pour mission de faire en commun,  

est morte avant même d'être née !


Certes, elle a Ă©tĂ© rĂ©cupĂ©rĂ©e et adressĂ©e Ă  la direction 

 par deux syndicats FO et  la (CGT-D&O) 

 

Mais, elle a fait l'objet d'une réponse de la direction

avant mĂŞme  qu'elle soit  diffusĂ©e aux salariĂ©s  !

 

Solidaires CRAMP'OS a bien dĂ©cryptĂ© la situation. 


Malheureusement,  les salariĂ©s aussi !!!

DĂ©lai obligatoire 

5 octobre 2012 


Le dĂ©lai de trois mois obligatoire, avant application des accords est passĂ©.

Aujourd'hui l'accord signĂ© le 5 juillet 2012 s'applique pour tous les salariĂ©s KlĂ©sia.  

 Le mĂ©chant prĂ©texte 

Le 4 octobre 2012

Le DSC FO issu de D&O,  nous dit devant l'adjoint au DRH,  qu'il s'est passĂ© quelque chose Ă  Lyon avec Solidaires, Impossible de savoir de quoi il s'agissait.

.

Le 5 octobre 2012 

Le DCS  FO issu de D&O dit, ne pas vouloir de

Solidaires CRAMP'OS

dans la lettre commune :

" La  cause serait,

ce qui c'est passé à Lyon ".

 Ha ! il s'est passĂ©

quelque chose  Ă  Lyon...

 

Mais que s'est-il donc

passé à Lyon ?

 

FO  a  affiche  un tract

le 4 octobre 2012,

 

 ho! lĂ , lĂ ,  Il doit ĂŞtre terrible ce tract !


Et pourquoi Ă  Lyon ?


Quelques prĂ©cisions: 

.

Ce  tract  a Ă©tĂ© affichĂ© le lendemain de l'engagement de tous les DS issus de D& 

Ă  Paris !

 

  Et pendant que notre dĂ©lĂ©guĂ© Solidaires  de Lyon Ă©tait en dĂ©placement

Ă  Paris !

.

Ce tract  n'a pas fait l'objet d'un affichage Ă  Paris !


Mais, il fait l'objet d'un  

dĂ©cryptage 

 façon FO  

sur  : ce qui s'est passĂ©

Ă  Paris !

sur : ce que nous avons Ă©crit sur notre site

et dit en réunion,

 

.Nous, nous y décryptons

 Plusieurs choses  

dans cet attitude! 

.

L'Ă©chĂ©ance Ă©lectorale approche ! 

 

 

A Paris, 

plusieurs  dĂ©lĂ©guĂ©s et  salariĂ©s, ont quittĂ©

 le syndicat FO en 2008

Pour crĂ©er  

Solidaires CRAMP'OS.


Puis Ă  Lyon en 2011

Un Elu a quitté FO

 pour intĂ©grer Solidaires,

lui mĂŞme rejoint  par plusieurs salariĂ©s.

 

Tous pour des raisons d'Ă©thiques. 

.

Cet Ă©vènement, montre que nous avons pris

la bonne décision !

Prud'hommes

 

Notre ancien collègue Christophe se trouvant dans une situation d'incapacitĂ© de travail après avoir fait 

 un AVC en 2009,


il est licenciĂ© 

 en janvier 2012.


La procĂ©dure de licenciement n'ayant pas Ă©tĂ© respectĂ©e, 


Christophe saisit les prud'hommes  et gagne en rĂ©fĂ©rĂ© 

 l'employeur du groupe D&O est condamnĂ© Ă  lui verser  39000€.

 Jour  j

5 octobre 2012

Aujourd'hui rentre en vigueur l'accord de transposition signé le 5 juillet 2012.

Tous les salariĂ©s KlĂ©sia se voient donc dĂ©sormais appliquer l'accord  du 5/7/2012
qui impose la CCE  AGME "en matière d'ARTT".
.
Si cela ne change pas grand chose pour les salariés des sites Mornay
 et nous en sommes  vraiment heureux,  

il n'en est pas de mĂŞme pour ceux issus de D&O.
D'autant que la direction a  dĂ©cidĂ© en accord avec plusieurs organisations syndicales
de rĂ©gler cette importante question aux calendes Grecques...
.
Plus de 850 salariés sont concernés, doit-ont les ignorer ?
Se satisfaire des propositions de la direction ?
.
L'ensemble des OS, voulaient pourtant en dĂ©coudre les 25 septembre et  2 octobre  2012 !
. 
Aujourd'hui, cela fait pschitt...
Curieux message Ă  l'intention des salariĂ©s issus de D&O, Alors que le slogan du groupe est "l’innovation sociale"
  c'est sans aucun doute ça, l’innovation ! Laisser plus de 850 salariĂ©s dans le dĂ©sarroi...
Quoi qu'en disent d’éminents orateurs !  C'est un grand bouleversement  pour ces salariĂ©s.
et cette question aujourd'hui, concerne l'ensemble des salariés du nouveau groupe .
La rĂ©ponse, ne se trouverait-elle pas dans  "une solidaire " ?

Visite de courtoisie

Le 12 octobre 2012


Alors que sur Paris se poursuit les rĂ©unions pour des pseudo nĂ©gociations, notre directeur gĂ©nĂ©ral fait sa tournĂ©e des grands ducs !

AccompagnĂ© de quelques administrateurs des instances du groupe 

Le message suivant est transmit aux salariĂ©s:  

"vous n'avez pas  de souci a vous  faire, tout va très bien ce passer ! 

 

Toute ressemblance avec un mauvais film est pure coĂŻncidence...

Mise au point

7 octobre 2012

Suite aux intentions que l'on  prĂŞte Ă  Solidaires CRAMP'OS.

 Depuis la crĂ©ation de Solidaires CRAMP'OS,  notre ligne de conduite a Ă©tĂ© consente.

 

 Les reprĂ©sentants Solidaires CRAMP'OS, conscients des enjeux, ont eu  pour seuls soucis la dĂ©fense des salariĂ©s ainsi que leurs avantages acquis par le passĂ©. 

 

Jamais il n'a Ă©tĂ© question de diviser les salariĂ©s, pour nous, aucune  diffĂ©rence entre les salariĂ©s. D'ailleurs,  cela a toujours Ă©tĂ© la ligne de conduite de Solidaires

 national, et nous la revendiquons. 

 

On nous prĂŞte aussi, la division des syndicats, lĂ  encore, notre ligne de conduite est toujours la mĂŞme. Lorsque nous estimons que les intĂ©rĂŞts des salariĂ©s  sont en danger, nous sommes toujours prĂŞts Ă  mener des actions communes, nous l'avons dĂ©jĂ  prouvĂ©. 

 

Nous vous invitons Ă  prendre connaissance

des tracts qui ont Ă©tĂ© diffusĂ© depuis 2008 (page diffusion),

ils parlent d'eux-mĂŞmes !

 

Aujourd'hui, les salariĂ©s ne comprennent pas, un accord a Ă©tĂ© signĂ© le 5 juillet par l'ensemble des syndicats issus de Mornay devenu KlĂ©sia. (CCE acquise). 


Mais, lors des  premières rĂ©unions de nĂ©gociations, nous devions partir de la basse (CCE Mornay et des avantages D&O) ! 

 

Nous le rĂ©pĂ©tons et nous n'avons pas Ă©tĂ© les seuls Ă  l'affirmer, ce fut des nĂ©gociations fantoches... 


Les salariĂ©s issus de D&O apprennent Ă  leur retour de vacances que cet accord a Ă©tĂ© signĂ© le 5 juillet et constatent qu'ils n'ont pas Ă©tĂ© consultĂ©s. Ils comprennent Ă  quelle point leur vie aussi bien familiale que professionnelle va basculer ! Comment ne pas comprendre dans cette situation  la colère de ces salariĂ©s ? Qui a aboutir au final  le 25 septembre Ă  une mobilisation. 

 

Le 27 septembre la direction propose, un prolongement de la situation actuelle  (certaines particularitĂ©s du  statut D&O) et l'ouverture des nĂ©gociations en 2013.

 

Ces propositions conviennent aux syndicats issus de Mornay, mais toujours pas Ă  ceux de D&O, pour ces raisons les syndicats issus de D&O, se sont engagĂ©s devant les salariĂ©s  le 2 octobre. Ils se sont engagĂ©s, a rĂ©diger une lettre commune et a l'adresser  au directeur gĂ©nĂ©ral, pour lui demander l'ouverture immĂ©diate des nĂ©gociations (voir le sujet lettre morte)

 

Les salariĂ©s issus de Mornay ne comprennent pas ce qui se passe aujourd'hui Ă  Montreuil et Charonne, ils n'ont pas connaissance des bouleversements que cela va engendrer pour les ex-D&O dans les prochains mois, mĂŞme si la situation est prolongĂ©e, les acquis  D&O sont remis en question, nous le savons bien, ils auraient pu et dĂ» bĂ©nĂ©ficier aux salariĂ©s issus de Mornay. 

 

Pour nous, cet accord, est incomplet. et les promesses d'ouverture des nĂ©gociations en 2013 ne correspond pas au discours tenu devant les administrateurs du 25 septembre.

NĂ©go-scions

Le 18 Octobre 2012

Alors que tous les reprĂ©sentants de toutes les organisations syndicales Ă©taient convoquĂ©es ce jour Ă  la Tour, pour une ultime rĂ©union de nĂ©gociations sur les classifications des emplois. 

Dans les faits, nous avons Ă©tĂ©  rĂ©unies dans l'après- midi  pas pour nĂ©gocier, non ! La direction, nous a informĂ© de sa dĂ©cision de ne  pas poursuivre les nĂ©gociations sur les classifications des emplois. Pour le moment...

 

Elle Ă©voque la problĂ©matique des Ă©lections ! Elle laisse entendre, qu'elle pourrait dĂ©noncer l'accord "classification (ex AGME aujourd'hui  KlĂ©sia), pour :

"remettre tout Ă  plat".

 

Il fallait, s'y attendre. Vous avez dit loyautĂ© ? 

 

Nos délégués Solidaires CRAMP'OS ont demandé à la direction:

 

- Qu'elles Ă©taient les  intentions de la direction concernant les nĂ©gociations sur la "prĂ©voyance santĂ©" prĂ©vue la semaine prochaine ?

RĂ©ponse: La direction souhaite poursuivre les nĂ©gociations sur la prĂ©voyance santĂ©  

- Avait-elle l'intention de faire un PV de dĂ©saccord sur les nĂ©gociations "classifications emplois" ?  

RĂ©ponse :  Ă©vasive ! La direction ne souhaite pas poursuivre les nĂ©gociations pour le moment!

- La direction pouvait-elle, nous confirmer par Ă©crit ses intentions ? 

RĂ©ponse: Clairement non !

 

Lyon et Montpellier

 

RĂ©union d'information du personnel le 15 octobre Ă  Lyon 16 octobre Montpellier.


Présentation des délégués syndicaux centraux Solidaires CRAMP'OS de Lyon et Paris.

PrĂ©sentation de Solidaires CRAMP'OS, de sa crĂ©ation en 2008 Ă  nos jours. 

Présentation du site Solidaires CRAMP'OS.

Informations:

- Pourquoi Solidaires CRAMP'OS n'a pas signĂ© l'accord du 5 juillet 2012. 

 Comme nous l'avons constatĂ©,  cet accord est incomplet . De plus,  trois jours après les engagements des directions du 21 mai 2012 , cet accord, subissait dĂ©jĂ  un premier accroc (14 ème mois)

-Pourquoi le mouvement du 25 septembre 2012 ? Comment les salariĂ©s ont lancĂ© ce mouvement ?  

Les salariés étaient très mécontents, ils ont été mis devant le fait accomplis et ce, deux mois après la signature de l'accord...

Pire encore, la direction dĂ©cide d'informer les salariĂ©s le 14 septembre pour un changement  radical de leurs amĂ©nagement du temps de travail Ă  effet le 5 octobre. DelĂ , est parti le mouvement ! 

- Que veulent dĂ©fendre les salariĂ©s issus de D&O ? Qu'aurions-nous dĂ» nĂ©gocier pour tous les salariĂ©s KlĂ©sia. 

La souplesse de l'amĂ©nagement du temps de travail, l’amplitude des horaires.

- Les nĂ©gociations selon notre directeur gĂ©nĂ©ral exemple: classifications et protocole Ă©lectoral. 

Remise des documents soit très tard le soir, soit avant les rĂ©unions ou mĂŞme pendant les rĂ©unions, l'impossibilitĂ© de nĂ©gocier, nous constatons la volontĂ© de la direction d'imposer ses  choix. 

- CE "Ă©conomique"   l'importance de la province 

Nous avons constatĂ© que la province Ă©tait sous-reprĂ©sentĂ©e au CE (ex-Mornay) malgrĂ©, une rĂ©partition des salariĂ©s d'environ  45% en Province et 55% sur  Paris, (La question ne se posait pas sur le pĂ©rimètre ex-D&O).

 Hier,  sur le pĂ©rimètre Mornay, la rĂ©partition des salariĂ©s sur le territoire Ă©tait

plus ou moins équilibré.

 Aujourd'hui,  la rĂ©partition des salariĂ©s est diffĂ©rente puisque la rĂ©gion parisienne se voit  augmentĂ©e de deux sites (Montreuil et Charonne) devant ces constations,   nous nous engageons Ă  prendre en  compte et dĂ©fendre ces particularitĂ©s.  

- CE "oeuvre sociale" Les diffĂ©rences de gestion entre les ex-groupes Mornay D&O. 

La gestion des dotations entre les deux groupes est très diffĂ©rente, c'est pourquoi, nous rechercherons et proposerons des solutions Ă©quitables de redistribution.  

Questions et commentaires des salariĂ©s de la Province : 

- Quel est la situation actuelle, des salariés issus de D&O ?

- D'après le dialogue social N°3 la direction s'engage a ouvrir des nĂ©gociations en 2013, comment les collègues D&O ont analysĂ© ces annonces ?  Sont-ils satisfaits ? 

- Comment se fait-il que les salariĂ©s D&O n'ont pas Ă©tĂ© informĂ©s plus tĂ´t des changements qu'ils allaient subir le 5 octobre ? 

- Nous n'avons pas connaissance des amĂ©nagements du temps de travail D&O, y a-t-il une grande diffĂ©rence ? 

- Comment se fait-il que les organisations syndicales ne peuvent pas nĂ©gocier et pourquoi les Organisations syndicales acceptent ces mĂ©thodes ? 

-Pourquoi ne pas faire un rĂ©fĂ©rendum sur la redistribution de la dotation au CE ?

26 octobre 2012.

          NĂ©gociation

      PrĂ©voyance /santĂ©

Lors de cette rĂ©union, la direction  nous a informĂ©  qu'il n'y avait pas beaucoup de marge pour nĂ©gocier notre futur contrat prĂ©voyance santĂ© et qu'il souhaitait trouver un accord

avant  

le 31 dĂ©cembre 2012. 

RĂ©unions du personnel Charonne Montreuil. 

23 octobre 2012

Lors des réunions d'information du personnel de Charonne et Montreuil de ce jour, organisées par FO et la (CGT ex-D&O).

Les dĂ©lĂ©guĂ©s syndicaux  FO et la (CGT ex-D&O) vous ont informĂ© Ă  propos d'un point Ă  l'ordre du jour de  la CET du 25 octobre 2012  (l’amplitude horaire des sites Charonne et Montreuil).

Ces deux  dĂ©lĂ©guĂ©s syndicaux vous proposent de revenir 30 ans en arrière et souhaitent provoquer la direction en votant   "contre" l'amplitude horaire pour les salariĂ©s de Charonne et Montreuil Ă  la CET. Ils proposent mĂŞme, de mettre un droit de veto.

Ceci afin : "d'obliger l'employeur Ă  mettre en place les horaires fixes " !!!  Ce qui d'après ces dĂ©lĂ©guĂ©s syndicaux " obligerait l'employeur Ă  nĂ©gocier immĂ©diatement  l'ARRT" . 

 

La CFDT annonce, que  l'amplitude horaire Ă©tait la mĂŞme aujourd'hui que celle qui existait avant la fusion, vu qu'il n'y a pas de changement, elle prendra part au vote le 25 octobre 2012.

 

Solidaires CRAMP'OS refuse de faire prendre de tels risques aux salariĂ©s, ce que vous propose aujourd'hui Les dĂ©lĂ©guĂ©s syndicaux  FO et la (CGT ex-D&O) est un recul social de plusieurs dĂ©cennies...    

 

Les dĂ©lĂ©guĂ©s syndicaux  FO et la (CGT ex- D&O) demandent aux salariĂ©s prĂ©sents de donner leur avis concernant le vote qu'ils (devraient)  eux mĂŞme exprimer Ă  la CET du 25 octobre 2012, et propose un vote Ă  main levĂ©es. 

 

A Charonne, Les dĂ©lĂ©guĂ©s syndicaux  FO et la CGT (issue de D&O) annoncent que 80% des personnes prĂ©sentes Ă  Charonne, ont votĂ© pour,  que FO et la (CGT ex-D&O) s'expriment le  25 octobre 2012 Ă  la  CET contre ce projet. 

 

Solidaires CRAMP'OS,  informe les salariĂ©s que de toute façon, la CET  dans son intĂ©gritĂ© ne peut pas se prononcer le 25 octobre 2012 sans l'avis du CHSCT.  Et Ă  ce jour aucun Ă©lĂ©ment n'a Ă©tĂ© communiquĂ© au CHSCT.

Quant au droit de veto de la CET ... Hors sujet pour le 25 octobre 2012.

 

A Montreuil, au moment du vote,  les salariĂ©s ont  clairement dit, que cela ne servait Ă  rien de voter, puisque la CET, ne peut pas elle-mĂŞme se prononcer  le 25 octobre 2012.

 

Pour Solidaires CRAMP'OS,  le fait de rĂ©unir tous les salariĂ©s ex-D&O, pour leur proposer de prendre le risques de revenir aux horaires fixes. De ne pas donner tous les Ă©lĂ©ments d'informations aux salariĂ©s afin qu'ils puissent  juger sereinement et en connaissance de cause, par exemple:  sur le fait que la CET ne peut pas se prononcer sans l'avis du CHSCT et que pour ce projet,  le CHSCT n'a toujours pas Ă©tĂ© informĂ©,  les Ă©lus ne pourrons donc pas se prononcer le 25 octobre.

Ces pratiques, ne correspondent pas aux engagements de notre organisation syndicale. De ce fait, Solidaires CRAMP'OS ne participera pas Ă  ce simulacre.

 

 la seule solution pour obtenir des nĂ©gociations immĂ©diates

La GRÉVE ! 

L'amplitude horaire

25  octobre 2012

Les collègues (es)

de Charonne et Montreuil

peuvent ĂŞtre rassurĂ©s, la menace des horaires fixes est Ă©cartĂ©e. 

Dernière CET

6 novembre 2012

 

Lors de la dernière CET  "Commission Entreprise Transitoire"  la direction nous a annoncĂ© que  notre "l'employeur / assureur" avait  rĂ©siliĂ© les contrats  santĂ©/prĂ©voyance (Mornay et D&O) Ă  titre conservatoire le 31 octobre 2012  pour tous les salariĂ©s. 

 

"L'employeur assureur" souhaiterait-il bâcler les nĂ©gociations ? Souhaiterait-il passer en force ?  Souhaiterait-il  ajouter un peu plus de confusion  et provoquer ainsi les organisations syndicales, juste avant les Ă©lections !!!

.

"L'employeur assureur" rĂŞve t-il , de signer après les Ă©lections un accord avec les organisations syndicales  nouvellement reprĂ©sentatives, infĂ©rieur Ă  ce que nous avons actuellement ? (malgrĂ© le fait, qu'un des contrats  ne soit pas dĂ©ficitaire) I

 

Constat !

 

Depuis la crĂ©ation de KlĂ©sia le 4 juillet 2012, nous  avons pu constater, Ă  quel point les reprĂ©sentants des instances ont Ă©tĂ© rĂ©gulièrement bafouĂ©s, Ă  quel point  le dialogue social n’était qu'une vitrine publicitaire. 

 

Que ce soit en CET, en CHSCT ou en nĂ©gociations, les procĂ©dures n'ont pas Ă©tĂ© respectĂ©es, les dĂ©cisions ont  Ă©tĂ© imposĂ©es, les nĂ©gociations ont fait rĂ©gulièrement l'objet de chantages... Malheureusement, durant ces 4 mois rien n'a changĂ©, nous continuons de subir !!!

 

Allons- nous subir 4 ans de plus  ces mĂ©thodes ?

 

Le 15 novembre mettons un terme  Ă  ces mĂ©thodes, rĂ©sistons ensemble !

 

Votez  Solidaires  CRAMP'OS

 


RĂ©unions d'information du personnel

Le 13 novembre 2012.

 

A Charonne: 

Nous avons Ă©voquĂ© les Ă©lections, prĂ©sentĂ© notre collègue  Eric de Lyon qui se prĂ©sente avec plusieurs de ses collègues sur les listes Ă©lectorales Solidaires CRAMP'OS,  nous avons expliquĂ© nos choix quant Ă   la position des candidats sur nos listes Ă©lectorales en rapport aux  pĂ©rimètres D&O et Mornay, ainsi que le pĂ©rimètre gĂ©ographique Province/Paris.


Puis nous avons entamĂ© les discutions sur la prĂ©voyance, sur la "rĂ©siliation Ă  titre conservatoire "  de notre prĂ©voyance par notre (Employeur Assureur).

Nous avons développé les deux points distincts:

1) l'accord prévoyance signé entre la direction et les syndicats

2) l'accord entre l'assureur et l'employeur.

Or, nous savons que dans notre entreprise l'assureur et l'employeur ne font qu'un.

Puis il y a les deux périmètres (Mornay D&O) et là nous sommes dans le même bain...

- Le premier point a été exclu de l'accord du 5 juillet 2012, il doit donc être négocié avec les organisations syndicales après les élections!!!


- C'est bien le deuxième point qui est mis en cause et sur les deux pĂ©rimètres Mornay  et D&O,  (l'employeur assureur) doit jusqu'Ă  la signature d'un nouvel accord appliquer les accords signĂ©s entre les organisations syndicales et les directions , mĂŞme si (l'employeur assureur)  tombe d' accord avec lui mĂŞme pour rĂ©silie Ă  titre conservatoire nos prĂ©voyance !!!

 

A charge aux nouveaux élus (es) de défendre notre prévoyance !!!

 

A Vincennes: 

-Dans un premier temps il s’agissait  de nous  prĂ©senter et d'expliquer la crĂ©ation de notre Syndicat Solidaires CRAMP'OS, (cf page qui sommes nous).

 

-Nous avons donné les raisons de notre refus de signer l'accord du 5 juillet, (cf communiqué du 12 juillet 2012).

 

-En ce qui concerne la prĂ©voyance, les inquiĂ©tudes et les questions Ă©taient les mĂŞmes que celles posĂ©es le matin Ă  Charonne. Nous avons informĂ© les salariĂ©s, sur ce qui Ă©tait actuellement appliquĂ© Ă  D&O en Matière de prĂ©voyance pour les salariĂ©s.

 (Plusieurs contrats, sont en dessous de la CCN et certains accords , n'ont pas Ă©tĂ© signĂ©s en faveurs des salariĂ©s),

d'oĂą notre inquiĂ©tude quant aux nouvelles nĂ©gociations. 

 

- Nous avons entendu l'incomprĂ©hension qui s'est installĂ© entre les salariĂ©s issus des deux groupes et l’inquiĂ©tude des rapports de travail  que des collègues estime dĂ©gradĂ©s.

 

Il est certain et nous en faisons le constat, que le pseudo- dialogue social  n'a Ă©tĂ© qu'un simulacre depuis le 5 juillet et n'a de toute Ă©vidence ni rassurĂ© ni rapprochĂ© les salariĂ©s KlĂ©sia.  

Première réunion du CE

Le 28 novembre 2012 


Elus (es) au CE de Klésia.

 

Titulaires : FO 6 Ă©lus (es), CFDT 5 Ă©lus (es), CGT 2 Ă©lus (es), CGC-CFE 1 Ă©lu, Solidaires 1 Ă©lu

SupplĂ©ants  (es):  FO 6 Ă©lus (es), CFDT 5 Ă©lus (es), CGT 2 Ă©lus (es), CGC-CFE 1 Ă©lu, Solidaires 1 Ă©lue

Les nouveaux élus (es) au CE sont convoqués le 29 novembre 2012 afin de procéder à l'élection des membres du bureau du CE

 

Plusieurs rencontres entre syndicats ont eu lieu (rĂ©jouissances auxquelles, les Ă©lus (es) Solidaires n'ont pas Ă©tĂ© conviĂ©s.)  ces rencontres ont permis aux syndicats CGT et CFDT d'aborder le thème de la gestion du bureau au CE.

 

Il s'agit d'Ă©lire le (a) secrĂ©taire, le (a) secrĂ©taire adjoint (e),  le (a) trĂ©sorier (e) et le (a) trĂ©sorier (e) adjoint (e).

 

Une alliance entre les syndicats CFDT et CGT pour ce vote

afin de rĂ©cupĂ©rer le bureau  du CE,

 reviendrai Ă  faire un putsch !!!

 

                                                                          

                                                                                                    Ă  suivre ...

Grand Ă©cart et mini putsch

Le 29 Novembre 2012

 

Les principaux postes:

 

Elections de la composition du bureau du CE . La  CGT, la CFDT et la CGC-CFE ont

crées une alliance, fait un mini putsch et pris le pouvoir.

 

le bureau est composĂ© de 1 secrĂ©taire CFDT, 1 secrĂ©taire adjoint CGT, 1 trĂ©sorier  CFDT et 1 trĂ©sorier adjoint CFDT (ex-DO).

 

le bureau est Ă©largi, nous vous communiquerons les attributions dans les prochains jours.

Elections des CHSCT

Le 6 dĂ©cembre 2012

 

Les grands Ă©lecteurs ont Ă©tĂ© rĂ©unis jeudi 6 dĂ©cembre Ă  la Tour (les Ă©lus (es) CE et DP titulaires et supplĂ©ants (es) afin de procĂ©der aux Ă©lections des membres des CHSCT des 10 sites (province et rĂ©gion parisienne).

 

Ces élections ont été reportée à la semaine prochaine (cf page élections)

 

12 décembre 2012

 

Les Ă©lections des CHSCT sont Ă  nouveau reportĂ©es

 

date prĂ©vue dĂ©but d'annĂ©e  2013.

 

Dernière date:

le 8 janvier 2013


1er CET

DĂ©sopilant !

 

 Lors de la première rĂ©union du ComitĂ© d’Entreprise provisoire

(ad- hoc) KlĂ©sia, le 5 Juillet 2012, nous, les  reprĂ©sentants du personnel, n’avions aucune information

- sur la crĂ©ation du Groupe - sur le nom du directeur GĂ©nĂ©ral  - sur l’équipe dirigeante.

.

En effet, notre directeur gĂ©nĂ©ral pressenti et son  DRH pressenti ont

brillé par leur absence le 5 juillet 2012.